Liste d'envies
0 produits dans votre liste d'envie

Etre informé des nouveautés Suivre

Filtre
produit

Moquette - Moquettes

(137 Produits)
Moquette La moquette est un élément essentiel de la décoration des hôtels, des appartements et résidences privées et constitue certainement l'un des meilleurs revêtements de sol quand il s'agit d'allier confort et esthétique. Ses performances en matière d'isolation phonique et de sécurité, ajoutées au confort visuel et tactile qu'elle procure, en font un revêtement idéal. Excellent isolateur thermique et acoustique, elle existe dans une grande variété de dessins et de couleurs pour habiller votre intérieur.

Il existe 3 principales techniques de fabrication de la moquette : le tissé, le tuft et l’aiguilleté. Les moquette tuftées et les tissées sont composées ...
1 2 3
1 2 3
... du velours et du dossier. Dossier qui peut être en jute, en coton, en latex (ou également mousse de latex), en textile synthétique ou en feutre. Enfin le dossier d'une moquette tuftée peut être doublé, il s'agit alors d'un dossier ACTION BACK.
  Pour avoir une idée des prix : Une moquette aiguilletée : à partir de 3.99€ le m²
Une moquette tuftée : entre 10 et 40€ le m²
Une moquette tissée : à partir de 40€ le m²
  LES MOQUETTES TISSÉES Nec plus ultra des techniques de fabrication, c’est aussi le plus ancien des procédés. La moquette est alors tissée à la manière d’un tapis ou d’un tissu, sur un métier à tisser traditionnel. Velours et envers de la moquette (appelé aussi dossier de la moquette) sont alors fabriqués simultanément, le velours étant alors tissé directement dans le dossier et retenu dans celui-ci par des duites ou fils de trame. Il existe 2 principaux procédés de tissage des moquettes : le tissage Axminster et le tissage Wilton qui permettent tous deux la fabrication de moquettes à motifs (moquettes Jacquard) ou unies. Technique surtout sélectionnée pour la fabrication des velours en laine, le tissage peut aussi être appliqué aux fibres synthétiques. Par rapport aux autres procédés de fabrication, une moquette tissée gagne principalement en densité, confort, souplesse et évidemment durée de vie.    Le tissé Wilton Les moquettes tissées Wilton sont fabriquées sur des métiers à verges, le fil de velours étant lié à la duite (trame). Il peut être simple duide ou double duite. Cette méthode de tissage est particulièrement intéressante dans le cas de moquettes unies en laine, et permet de réaliser des jeux de structures en alternant verges coupées / bouclées, mais aussi les hauteurs de verges. On peut donc très simplement réaliser une moquette tissée Wilton représentant des vagues.    Le tissé Jacquard La mécanique Jacquard permet aux métiers Wilton de tisser des moquettes à dessins : la complexité de tissage d'un dessin est déterminée par un nombre de "grils" variant de 2 à 7.    Le tissé Jacquard électronique Un des principaux inconvénients de la mécanique Jacquard est la nécessité de fabriquer des cartons, représentant un coût important, mais aussi et surtout limitant le raccord en longueur. Ces deux problèmes ont été intégralement résolus grâce à la transformation du système de lecture de cartons Jacquard, par un système électronique.    Le tissé double pièce Plus récent que le Wilton puis le Jacquard, la fabrication de moquettes tissées en double pièce permet de tisser deux dossiers face à face, partageant un même velours, qui sera ensuite coupé à mi hauteur pour former deux moquettes tissées.    Le tissé Axminster Le principe de fabrication de la moquette tissée Axminster est légèrement différent du Wilton / Jacquard ; le velours n'est pas tissé simultanément, mais inséré point par point par des grippers : ceux-ci "piochent" le bon coloris, le coupent à la longueur souhaitée, et le placent dans le dossier tissé.   LE TISSÉ PLAT Une moquette tissée à plat est fabriquée sur un métier à tisser de type double pièce spécifiquement conçu à cet effet. Le fil de la moquette est tissé à plat, comme le fil de chaîne sans touffes droites. L'assemblage final de ce fil avec l'épais fil de trame et le fil de chaîne donne à cette moquette l'aspect et la texture unique du sisal. La densité de la construction et la spécificité du fil donnent aux moquettes tissées à plat une excellente résistance et une aptitude aux usages intensifs. Dans certains cas, les fils de trame et de chaîne sont composés d'un polypropylène résistant à l'eau mais également renforcé pour sa résistance aux UV. Dans ce cas, les produits peuvent même être utilisés en extérieur.   LES MOQUETTES TOUFFETÉES OU TUFTÉES (DE L'ANGLAIS TUFT) Permettant de très hauts rendements de production (30 fois plus rapide que le tissage), le tuft est devenu la principale technique de fabrication des moquettes. Le principe de base est très simple : c’est celui d’une machine à coudre. Des aiguilles disposées dans le sens de la largeur piquent des touffes de fils dans un support textile qui constituera après application d’une mousse, d’un feutre, d’une jute ou d’un dossier en polypropylène, l’envers (ou dossier) de la moquette. Le tuft permet la fabrication à la fois de moquettes à velours coupé, à velours bouclés ou à velours structurés. Les motifs sont réalisés soit à l’aide de fils pré teintés par procédé Graphic Tuft, Hydrashift ou Crossover, soit par impression sur le velours uni tufté par Chromojet ou Militron. LES MOQUETTES AIGUILLETÉES Essentiellement réservée aux moquettes événementielles ou à usage temporaire, la fabrication des moquettes aiguilletées s’apparente à celle du feutre. D’un prix très modiques, les aiguilletés n’ont évidemment pas l’esthétique, le confort et la longévité des moquettes tissées et des moquettes tuftées.

Notre site Web utilise des cookies. En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez que nous utilisions des cookies. Pour obtenir plus d'informations sur la façon dont nous utilisons les cookies et dont nous gérons vos préférences, rendez-vous dans la rubrique. Informations sur les cookies