Notre site Web utilise des cookies. En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez que nous utilisions des cookies. Pour obtenir plus d'informations sur la façon dont nous utilisons les cookies et dont nous gérons vos préférences, rendez-vous dans la rubrique. Informations sur les cookies
Fermer
 fr 
  •  gb
  •  de
  •  es
  •  it
  • Inspirations

    Aveline Encoignure - Commode et ses encoignures par pierre garnier

    Site Web question /  Devis Points de vente Mettre en favoris

    Détails

    Description

    Une commode et ses encoignures ensuite, en acajou, ébène et bronze ciselé et doré.

    La commode possède un léger ressaut central.
    Les montants sont à pans coupés.
    Les tiroirs et les ventaux sont en acajou, au sein desquels s'inscrivent des encadrements d'ébène et d'acajou flammé. Les montants à pan coupés représentent des pilastres sur fond d'ébène.
    Elle ouvre par trois tiroirs en ceinture. Le ressaut ouvre à trois larges tiroirs et est bordé de deux ventaux découvrant une étagère.
    Elle repose sur quatre pieds fuselés.
    Très belle ornementation de bronze ciselé et doré comme les frises de perles, de raies de c'ur, les chutes en feuilles d'acanthe, les poignées des tiroirs, ?
    Dessus de marbre blanc à ressaut central et pans coupés.

    Les encoignures sont décorées comme la commode. Elles ouvrent par un ventail et un tiroir en façade.

    On remarquera une certaine ressemblance de la commode et des encoignures de Garnier avec les commandes du prince de Condé à l'ébéniste Jean-François Leleu en 1772 pour le Palais Bourbon. Entre 1772 et 1777, Leleu livra au prince de condé deux secrétaires à abattant, deux bureaux à cylindre, sept commodes, deux tables à écrire, vingt-sept tables à jeux et onze paravents. Ces meubles sont de facture similaire avec les pans coupés imitant un pilastre et terminés dans la partie supérieure par la même chute en bronze ciselé et doré en grande feuille d'acanthe. On ne retrouve cette chute que sur les meubles de Leleu pour le Palais Bourbon et sur notre commode et ses encoignures.
    Les réalisations de Leleu pour le Palais Bourbon sont conservées au musée du Louvre, au château de Versailles, à la Wallace Collection et dans des collections privées.

    A partir de 1769, le marquis de Marigny fut l'un des principaux clients de Garnier ; tout particulièrement pour son hôtel de la place des Victoires. Plusieurs indications dans la correspondance de Marigny et de Garnier, révèlent que Garnier possédait des modèles de bronze qu?il dessinait lui-même.


    Epoque : Louis XVI

    Estampille :
    P.GARNIER, pour Pierre Garnier, reçu Maître le 31 décembre 1742

    Bibliographie :
    Alexandre Pradère, Les ébénistes français de Louis XIV à la Révolution, Ed. Chêne, 1989, p. 247-251 et p. 333-341.


    Dimensions :

    Commode :

    Haut. 103 cm. 3 ft 8 ½ in.
    Larg. 174 cm. 5 ft 8 ½ in.
    Prof. 66 cm. 2 ft 2 in.

    Encoignures :

    Haut. 103 cm. 3 ft 8 ½ in.
    Larg. 92 cm. 3 ft.
    Prof. 60 cm. 2 ft

    Caractéristiques

    • Origine : France
    • Style : Louis XVI
    • Designer : Pierre Garnier

    Toute la collection de Aveline