Etre informé des nouveautés Suivre

Filtre
produit

Sécateur - Jardinage

(53 Produits)

Pour couper des brindilles et des rejets ou tailler les rosiers, le sécateur est, avec l'arrosoir, un des tout premiers outils du jardinier, même amateur.

Le sécateur : une histoire de lames

Selon les modèles, la coupe de votre végétation diffère. Vous avez le choix entre deux systèmes.

Le système de coupe

Le système de coupe du sécateur est choisi en fonction du végétal à couper.

Cette famille est composée des sécateurs à lames franches: deux lames mobiles qui coupent simultanément sur deux faces. C’est le sécateur qui blesse le moins la plante et sert à tailler les rosiers

...
1 2
1 2
... par exemple ou couper les fleurs.

On peut aussi trouver des sécateurs à lames de recouvrement. Les lames se chevauchent alors et peuvent couper jusqu’à 3cm d’épaisseur.

Autre membre de la famille des sécateurs, le sécateur à enclume. Sa lame coupante se rapproche de la deuxième lame plate. Elle enserre la plante puis la coupe sur une seule face en la traversant. C’est le moin délicat car il écrase la tige mais le plus puissant. Il est principalement utilisé pour couper les végétaux secs et durs.

Pour ces sécateurs, comptez entre 10 et 30€.

Le système d’activation de coupe

Le système d’activation de coupe est un type de sécateur manuel ou électrique.

Pour le sécateur manuel, il ressemble à des manches de ciseaux. Un ressort permet au sécateur de s’ouvrir et de relâcher la pression. Pour que chaque jardinier puisse se sentir à l’aise, il en existe des spéciaux pour les droitiers et pour les gauchers. Il coûte de 50 à plus de 140€ pour les plus performants.

Le sécateur électrique

Le sécateur électrique fonctionne grâce à une petite batterie intégrée dans l’outil. Il limite les effort mais est plus lourd. La main verte devra alors répondre à l’autonomie de la batterie.

Pour les professionnels, le même type de modèle existe. Le sécateur arboricole est fait pour tailler les arbres ou les pieds de vignes. Il fonctionne avec une grosse batterie et nécessite la porte d’un harnais dorsal. Pour pouvoir l’utiliser il faut donc investir dans le kit complet qui tourne autour de 1400€.

Bien choisir ses matériaux

Les matériaux des lames de sécateur

La plupart des sécateurs ont des lames en acier, classique ou renforcé. Mais si vous destinez votre sécateur à couper ou tailler des plantes d’intérieur ou des arbustes sensibles aux maladies, les lames en inox seront plus appropriées car elles sont plus faciles à désinfecter.

La forme des lames du sécateur

Pour prendre soins de vos plantations, optez pour un sécateur à lames courbes. Il maintient la tige à couper et il écrase moins les fibres végétales.

Pour couper de la végétation dense, un sécateur à lames droites est conseillé. Il est moins encombrant que le sécateur à lames courbes.

Les poignées du sécateur

Les matériaux qui composent les poignées sont aussi importants pour optimiser votre confort.

Les poignées en acier sont robustes et lourdes. Pour qu’elles soient confortables il est préférables de les utiliser avec des gants ou des les choisir recouvert d’un revêtement souple et amortisseur.

Les poignées en aluminium n’ont pas un très bon rapport qualité/durabilité. Extrêmement sensibles à l’électrolyse (échange électrique entre acier et aluminium), elles vieillera votre sécateur en le rendant sujet à la rouille.

Enfin, les sécateurs en plastique sont les plus légers, mais ils ne sont pas solides.

Petite astuce pour choisir la taille de son sécateur

 

Pour que votre sécateur ne vous encombre pas, il faut qu’il ai une taille adaptée à celle de la main de l’utilisateur. Pour définir quelle taille il vous faudra, il faut que la longueur soit équivalente à la plus proche distance de l’extrémité du majeur jusqu’à la naissance du poignet.

Produits associés