Liste d'envies
0 produits dans votre liste d'envie

Etre informé des nouveautés Suivre

Filtre
produit

Récupérateur d'eau - Divers Extérieur

(33 Produits)
Pour réduire le coût onéreux de l’arrosage des plantes, le récupérateur d’eau de pluie est une solution intelligente, économique et écologique ! Extérieur, aérien ou enterré, le récupérateur d’eau de pluie s’adapte aussi bien aux grands espaces qu’aux petits jardins, terrasses et même balcons.

Les systèmes hors-sol sont divisés en deux catégories : les récupérateurs d’eau pour contenir de faible volume et les cuves d’eau de pluie destinées à une plus grande contenance.

Différents types de systèmes de récupérateurs d'eau hors-sol

Les récupérateurs d’eau ne servent pas seulement à arroser les plantations mais aussi à laver votre voiture, ou alimenter

...
... en eau vos toilettes ou le lave-linge. Le type et la taille de votre récupérateur d’eau dépend de la fonction que vous allez lui donner. Par exemple, pour arroser votre jardin, un petit réservoir d’environ 20 litres suffit. 11 litres pour les toilettes et plus de 120 litres pour la machine à laver ou pour nettoyer la voiture.

Le récupérateur d’eau de pluie extérieur

Ce récupérateur d’eau est parfait pour les petits espaces, puisqu’il peut contenir entre 300 et 2000 litres d’eau. Il est facilement maniable et même s’il peut être relié à un robinet par un tuyau d’arrosage, il est facilement déplaçable. On le trouve sous forme de bidon, ou de citerne souple en plastique (le polyéthylène ou PEHD, polyéthylène à haute densité qui est recyclable). C’est le modèle le plus abordable, il coûte entre 29 et 300€.

Le modèle aérien

Le récupérateur de pluie aérien est semblable à celui d’extérieur, avec pour seule différence son emplacement. Il peut s’accrocher directement à un mur ou à des tuyaux déjà existants. En le plaçant en hauteur, vous gagnez de la surface au sol et protégez votre cuve des intempéries. Comptez entre 60 et 300€. 

La cuve de récupération d'eau enterrée

Le modèle enterré est le plus gros qu'il existe. Il demande beaucoup plus de planifications et de travaux que les deux types précédents. Il faut creuser un trou profond, installer la cuve et la relier au système d’arrosage ou au circuit d’eau de la maison. De tous les modèles c’est la cuve enterrée qui peut contenir le plus d’eau, jusqu’à 10000 litres. On la trouve souvent en béton ou en acier. Cependant, ces deux matériaux retiennent la saleté et peuvent avoir des microfissures. C’est pour ça que l’enduit doit être refait tous les cinq ans. Certains modèles sont en polyéthylène. Pour protéger l’eau des dépôts ou de la création d’algues, équipez votre récupérateur d’eau de pluie enterré d’un couvercle avec un emplacement pour la pompe d’arrosage et plusieurs trous pour les tuyaux d’aspiration et de refoulement. Sous le sol, elle ne vous prend pas de place dans le jardin mais il faut dépenser entre 300 et 8000€ pour s’en procurer un. 

Une eau de qualité

En plus d’être gratuite, l’eau de pluie a d’autres atouts. Les eaux pluviales sont faibles en minéralisation avec un PH légèrement acide ce qu'apprécient particulièrement les fleurs et les légumes. Si vous habitez une zone côtière, faites attention au sel marin qui se mêle à la pluie, vos plantations n’en raffolent pas.

Récupérateur d'eau de pluie, qu'elles sones règles à respecter

Tous ces modèles de système de stockage d’eau naturelle répondent à des obligations légales explicitées dans l’arrêté du 21 août 2008. Vous pouvez mettre un robinet distribuant de l’eau de pluie récupérée uniquement dans les caves, garages et annexes non habitées. Il faut installer un réseau de distribution spécifique qui n’est pas relié au système d’alimentation de la maison. Tout récupérateur d’eau doit être signalé par une affiche “eau non potable”. Enfin, les eaux de pluie qui sont récupérées pour un usage sanitaire (chasse d’eau, lave-linge…) et rejetées dans le réseau d’eau usées, doivent être signalées à la mairie.

Pour l’entretien, pensez à faire un nettoyage complet de la cuve 1 fois par an. Avant chaque hiver, il faut la vidanger et ne pas trop la remplir afin que le gel ne la fasse pas exploser. 

Produits associés

Notre site Web utilise des cookies. En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez que nous utilisions des cookies. Pour obtenir plus d'informations sur la façon dont nous utilisons les cookies et dont nous gérons vos préférences, rendez-vous dans la rubrique. Informations sur les cookies
Fermer