fr fr 
  • gb gb
  • de de
  • es es
  • it it
  • Inspirations
    Filtre
    produit

    Bas relief - Architecture

    (18 Produits)
    Sculpture faisant corps avec un fond sur lequel elle se détache, mais avec une netteté et une vigueur moindres que la sculpture dite en demi-relief et celle dite en haut-relief. A l'Ancien et au Moyen Empire, les égyptiens n'ont jamais utilisé la technique du haut-relief dans laquelle la figure se détache presque entièrement de la paroi. En revanche, la technique du bas-relief, souvent très bas, paraît, à l'Ancien Empire, être utilisée de préférence à la peinture.

    Il y a trois techniques de bas-relief:
    Dans la première, l'artisan commence par délimiter les contours des figures, puis il ...

    Les Spécialistes

    DECORAR CON ARTE
    Frédérique et Rob Whittle
    FREDERIQUE WHITTLE
    GARDEN ART PLUS
    CARRON PARIS
    CARRON PARIS - inspiration du poète - Bas Relief
    Bas relief

    Designer : Mathilde Carron-Astier de Villatte

    Prix sur demande
    Expertissim - a. cain. couple de faisans. - Bas Relief
    Bas relief

    Designer : A. Cain

    Auguste Cain (1822 - 1894). Couple de faisans. Haut relief en bronze doré, signé. 9,5 x 22 cm

    300 € env.
    Antiquité
    AGNES DEBIZET -  - Bas Relief
    Bas relief
    Bas Relief

    800x400x25cm

    Prix sur demande
    Au Réveil du Temps -  - Bas Relief
    Bas relief

    Bas relief à décor d'angelots RefO5 151 H 72cm L150cm

    Prix sur demande
    Antiquité
    ... « rabat », c'est-à-dire enlève toute la surface de la paroi entre les figures dont les détails sont ensuite sculptés. Dans cette technique les figures se détachent sur le fond, en relief.
    Dans la deuxième, l'artiste se contente de « rabattre », en dégradé, la pierre, uniquement autour des figures. Celles-ci restent donc au même niveau que l'ensemble de la paroi.
    La troisième et dernière technique est celle du relief dans le creux, dans laquelle les figures sont creusées dans la paroi. Cette technique favorise les jeux d'ombres et de lumières. Elle est surtout employée sur les parois extérieures des monuments: mastaba ou sanctuaire.

    Bibliographie Berend, W.B., Principaux monuments du musée égyptien de Florence, 1, stèles, bas-reliefs et fresques, Impr. nationale, Paris, 1882.
    Berlandini-Keller, J., Cortège funéraire de la fin XVIIIe dynastie à Saqqara, Staatliche Museen Munich ÄS 7127, N°134, pp. 30-49, BSFE, Paris, 1995.
    Daoud, K.A., The false-door of the family of Skr-htp, N°23, pp. 83-102, SAK, Hambourg, 1996.
    Davoli, P., Un rilievo postamarniano del museo Civico di Bologna, N°74, fasc. 1-2, pp. 39-49, Aegyptu, Milano, 1994.
    Vercoutter, J., Les "Affamés" d'Ounas et le changement climatique de la fin de l'Ancien Empire, Mélanges Gamal Eddin Mokhtar, IFAO, Le Caire, 1985.

    Sur le web