Notre site Web utilise des cookies. En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez que nous utilisions des cookies. Pour obtenir plus d'informations sur la façon dont nous utilisons les cookies et dont nous gérons vos préférences, rendez-vous dans la rubrique. Informations sur les cookies
Liste d'envies
0 produits dans votre liste d'envie

Etre informé des nouveautés Suivre

Filtre
produit

Miroir de salle de bains - Miroirs de salle de bains

(61 Produits)
Miroir Le miroir est un élément indispensable de la salle de bains. Il doit être assez grand et correctement éclairé, latéralement ou par le dessus. Le ou les luminaires utilisés doivent être disposés sur toute la hauteur (ou sur toute la largeur) du miroir. Utilisation des miroirs La première utilisation des miroirs fut sans doute pour se regarder soi-même (coquetterie). Archimède, entre 215 et 212 av. J.-C., se serait servi de miroirs concaves pour concentrer les rayons du Soleil et enflammer les voiles des navires romains qui attaquaient Syracuse (« miroir ardent »). Cette propriété de focalisation est utilisée de ...
1 2
1 2
... nos jours dans les télescopes ainsi que pour le four solaire d'Odeillo. Le champ de vision humain est limité. En réfléchissant les rayons venant d'une autre direction, un miroir permet d'étendre ce champ de vision dans d'autres directions (mais il masque une partie du champ de vision direct) ; c'est le principe des rétroviseurs d'automobile. Un miroir bien placé permet de voir derrière un objet ; par exemple, le coiffeur met un miroir derrière la tête du client pour que celui-ci puisse voir, dans le miroir lui faisant face, la coupe vue de derrière. Les dentistes utilisent un petit miroir au bout d'une tige pour voir l'arrière des dents. Les services de sécurité, police ou douane peuvent inspecter le dessous d'un véhicule, d'un meuble bas ou le dessus d'une armoire avec un système similaire. Les miroirs évoqués ci-dessus ont pour but de donner une représentation fidèle (ou légèrement déformée mais agrandie) des objets. Symbolique des miroirs Le miroir plan renvoyant une image fidèle de la personne qui se regarde dedans, il est donc chargé d'une forte connotation symbolique. Il permet de se voir tel que l'on est, mais toujours sous un seul et même angle (face à face), notamment avec ses défauts. Il est souvent associé à la vérité, comme par exemple le Miroir Magique de Blanche-Neige. Le miroir est également l'inverseur de la vérité. Dans Don Quichotte, le Chevalier des Miroirs est l'ennemi mortel de l'Hidalgo dont il renie l'inspiration. C'est aussi un symbole fort de la mythologie japonaise, du shintoïsme ; c'est un des attributs de la déesse du soleil Amaterasu (ou Ameratsu). Le psychanaliste Jacques Lacan définit le « stade du miroir », qui est le moment où l'enfant a conscience qu'il se voit lui-même dans un miroir. Cette connaissance de soi (et non cette reconnaissance, puisqu'avant de se voir dans un miroir, un enfant ne connaît pas l'apparence de son visage) intervient entre 18 et 24 mois, en général. Elle participe de la mise en place de différents sentiments, telle que l'empathie, la fierté, la honte et l'inversion (apparition de la négation). Source: Wikipedia