Notre site Web utilise des cookies. En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez que nous utilisions des cookies. Pour obtenir plus d'informations sur la façon dont nous utilisons les cookies et dont nous gérons vos préférences, rendez-vous dans la rubrique. Informations sur les cookies
Liste d'envies
0 produits dans votre liste d'envie

Etre informé des nouveautés Suivre

Filtre
produit

Tire-bouchon - Autour du vin

(95 Produits)
C'est au XVIIIe siècle qu'est arrivée l'habitude de boucher les bouteilles avec un bouchon de liège, d'où la naissance du tire-bouchon. Les premiers étaient très simples, grosse vrille attachée à une poignée. Aujourd'hui les formes et modèles sont multiples mais le monde des amateurs de vin a ses classiques. L'HISTOIRE DU TIRE-BOUCHON Il a fallu attendre 1728 pour que le délicieux bruit produit par l'extraction du bouchon se fasse entendre autour des tables ou au fond des caves. Il faut dire qu'avant cette date la commercialisation du vin en bouteille était interdite. La fraude était le principal motif de cette ...
1 2
1 2
... interdiction car la contenance des carafes fabriquées artisanalement ne permettait pas d'en certifier la jauge comme on disait à cette époque. Peu après cette date, le bouchon en liège fit son apparition pour remplacer les broquelets jugés moins sains et peu pratiques. Et c'est en Angleterre parait-il qu'il a vu le jour! Au cours des années suivantes, même si les tonneaux convenaient parfaitement au transport du vin, on se rendit compte que le vin stocké dans des bouteilles hermétiquement bouchées avait non seulement une plus longue durée de conservation mais aussi un bouquet caractéristique, acquis grâce au processus de mâturation. On s'aperçut également qu'une bouteille fermée à l'aide du bouchon en liège pouvait aussi être stockée en position couchée, ce qui maintenait le bouchon humide et le rendait plus efficace. La bouteille de vin est fascinante par sa seule histoire, qui mérite d'être étudiée plus en détails, mais ici, dans l'histoire du tire-bouchon, on se contentera de préciser qu'elle n'apparut probablement pas avant la première moitié du 17ème siècle, et que sa forme fut profondément modifiée au cours des deux siècles suivants. On appelait les bouteilles des 17 et 18 ème siècles "hampes et globes" ou "bulbes", en raison de la forme du corps et du goulot. Ces bouteilles étaient fermées par un bouchon effilé attaché à un linge ciré. Elles étaient placées debout sur une étagère. Tout le monde connaît les bouteilles actuelles, avec leur bouchon droit. Ce sont ces bouchons qui ont nécessité la création d'un outil destiné à les retirer, afin de boire le contenu de la bouteille. Le premier tire-bouchon remonte à la fin du 18 ème siècle, mais l'âge d'or du tire-bouchon se situe vers le milieu du 19 ème siècle, belle époque de l'industrie et des inventions britanniques. En ces temps-là, les visionnaires rivalisaient pour déposer leurs brevets d'invention de toutes sortes, y compris le tire-bouchon. Le premier brevet fut accordé à Samuel Henshall en 1795. Dès lors et jusqu'au début du 20ème siècle, on enregistra plus de 300 brevets pour les tire-bouchons, ce qui souligne leur progression. Ce sont ces tire-bouchons que possèdent les collectionneurs du monde entier, amateurs de tire-bouchons anciens. En raison de l'usage de plus en plus courant du tire-bouchon, on introduisit de nouveaux matériaux dans sa réalisation. Les fabricants utilisèrent des métaux plus onéreux, dont l'or, le bronze et l'argent. On encouragea également l'usage de matériaux, tels que l'os, l'ivoire, l'émail et autres formes de décoration.