La Yaourtière, mon nouvel accessoire fétiche

La Yaourtière, mon nouvel accessoire fétiche

La yaourtière est un objet qui se démocratise pour devenir un élément récurrent dans nos cuisines. Avec la mode du « fait maison », cet accessoire culinaire à tout pour plaire et devenir un basique de qualité. Zoom sur les caractéristiques de cette machine à dessert.

Yaourtiere_LagrangeLagrange

Bonne ou mauvaise idée ?

Avant d’entrer les détails de cette machine à petits pots, il est important d’indiquer que cet achat est évidemment bénéfique pour les grands consommateurs de yaourts. Nous parlons ici de l’avantage économique, qui sera donc réellement rentabilisé en investissant dans une yaourtière plutôt qu’en achetant des yaourts à tout va à chaque course.

D’un point de vue du goût il y a là aussi un sacré avantage puisque vous devenez maître des saveurs et pourrez choisir les arômes de vos futurs yaourts au gré de votre envie. Il est possible de créer différentes saveurs au même moment et donc de varier les plaisirs en une application. Dans le cadre où vos yaourts seront naturels et sans conservateurs, notez qu’ils présentent le désavantage de se conserver moins longtemps.

jpg

Cuisinart

Les modèles de yaourtière

Le système de fonctionnement d’une yaourtière reste identique d’un modèle à l’autre, la différence subsiste dans les options supplémentaires que chaque produit propose. Il existe alors deux familles de yaourtières : la simple et la combinée.

Une yaourtière simple produit uniquement des yaourts. Elle se compose d’un contenant chauffant qui renferme des pots, et d’un couvercle. La yaourtière combinée peut servir à la confection d’autres produits comme la faisselle. Elle comprend également des accessoires supplémentaires pour accompagner vos recettes.

jpg-1

Seb

Bon à savoir

Selon le modèle, la capacité d’accueil varie. De quatre à sept pots de yaourt, pour les petites machines et jusqu’à douze pour les plus importantes. Chaque pot peut contenir de 100 à 200 ml. Il arrive que votre yaourtière soit munie d’une minuterie afin de gérer le temps de cuisson. Certaines sont également conçues avec l’option « arrêt automatique » une fois l’opération terminée.
Vous trouverez en plus sur le marché des machines avec une sonde électronique intégrée, dispensable elle s’avère utile si vous souhaitez connaître la température au degré près. Une température ajustée permet d’obtenir une consistance de qualité.
Concernant le prix d’une yaourtière il varie donc en fonction du modèle, et des options et accessoires vendus avec. On trouve des yaourtières de 50 à 200 euros.

Retrouvez toutes nos yaourtières sur Decofinder.com

Partager.

A propos de l'auteur