Piscine : 7 règles pour un entretien efficace

Piscine : 7 règles pour un entretien efficace

Afin de profiter de votre piscine l’été venu, l’entretien du bassin est essentiel. Eau, matériaux et alentours doivent être chouchoutés pour offrir aux convives une baignade agréable. Petit tour d’horizon des règles de base pour sauvegarder l’hygiène de son plan d’eau.

entretenir sa piscine

Caron Piscines

Un entretien quotidien

Afin d’avoir une piscine saine tout au long de l’année, un entretien régulier est important. Nettoyer la piscine et son contour de temps en temps vous permettra de réduire le temps de mise en route de celle-ci une fois l’été venu. Vous diminuerez également votre investissement en matériel de nettoyage et produits spécifiques. Gardez à l’esprit que votre piscine requiert autant d’attention en hivers qu’en été. Cela vous permettra de retrouver un bassin en bon état une fois les saisons froides finies.

Avant de vous lancer dans l’entretien à proprement parler de la piscine, pensez à nettoyer votre bâche d’hivernage et à vérifier le bon fonctionnement de votre système de sécurité. 

Pour un entretien simple il suffit de balayer plages et marelles, de rincer la ligne d’eau et d’enlever les débris flottants avec une épuisette. N’oubliez pas les joints, qui seront lavés plus efficacement à l’aide d’un nettoyeur haute pression.

Concernant le fond de la piscine seul un aspirateur spécifique pourra faire le travail correctement. Il est également important de vider et savonner le skimmer et les paniers de pré filtration de la pompe du filtre. Vous trouverez plusieurs modèles d’aspirateurs chez les enseignes Zodiac ou Hayward Pool Europe

Une vérification de la qualité de l’eau s’impose trois à quatre fois par an afin de s’assurer qu’elle garde une certaine pureté. Ici, le TAC, le TH et le PH sont mis à l’épreuve. Ils peuvent tous trois être ajustés si besoin est à l’aide de produits spécifiques. Enfin, pensez à ajuster l’horloge de programmation.

piscine

Kit d’entretien Espace Energie

Pour cet entretien régulier, sachez qu’il existe des kits de piscine qui rassemble les outils nécessaires pour pouvoir procéder à un nettoyage rapide. Les enseignes Espace Energie et Everblue proposent des trousses complètent.

Un filtre de qualité

Gage de propreté dans votre bassin, le filtre doit pouvoir répondre à vos besoins. Il existe 3 types de filtres : à sable, à cartouches, et à diatomées.

– Les filtres à sables sont les plus simples d’utilisation et les plus accessibles, ils connaissent un vrai succès auprès des particuliers. Vous pouvez en trouver à partir de 15 euros. La marque France Accessoire Piscine propose ce type de filtre. 

– Les filtres à diatomée sont plus discrets que les autres et offrent une grande finesse de filtration. Il vous sera nécessaire de les entretenir régulièrement. Les premiers prix commencent à partir de 1 000 euros.

– Le filtre à cartouche utilise une cartouche en papier et un tissu synthétique pour filtrer l’eau. Il est recommandé pour les petits bassins, 30 mètres carrées maximum. Ce modèle consomme peu mais sa vitesse de traitement est faible. De plus le filtre à cartouche demande un entretien hebdomadaire. On trouve ce modèle pour 250 euros environ.

Une eau équilibrée

L’équilibre de l’eau de la piscine dépend de plusieurs facteurs, il est important de les contrôler régulièrement. 

– La dureté de l’eau correspond à la teneur en sel de calcium et magnésium. L’eau est considérée comme « dure » dès 18 degrés f. Pour qu’elle reste saine il ne faut pas dépasser une température de 25 degrés f. Si vous rencontrez des hausses, utilisez un produit stabilisateur, vous en trouverez sur le marché à partir de 20 euros.

– L’alcalinité de l’eau (appelée aussi TAC), illustre sa teneur en bicarbonates et carbonates. Il est impératif qu’elle soit constamment inférieure à 10 degrés f.

– Le potentiel hydrogène de l’eau est le pH. C’est l’élément le plus important de votre piscine. À contrôler régulièrement il ne doit pas dépasser les 7,6. Le taux idéal est de 7,4. Il est contrôlable à l’aide de bandelettes ou d’appareils électroniques appelés des « PH-mètres ».

piscine

Caron Piscines

Un traitement pour une eau saine

L’eau de la piscine est souvent sujette au développement de micro-organismes. Pour minimiser les risques, il est essentiel de traiter le bassin en le désinfectant.

Le produit le plus courant reste le chlore. De bonne qualité il est accessible et se présente sous des formes pratiques. En pastille ou par le biais d’un distributeur, le chlore peut également être réparti dans l’eau par vos soins. Préservant l’eau à un bon PH, il offre des propriétés algicides et oxydantes. En ce qui concerne ses performances, tournez-vous vers le chlore organique si vous souhaitez une  meilleure efficacité.

Ce produit présente néanmoins un inconvénient bien connu du grand public; une irritation des yeux est souvent associée à son utilisation.

L’enseigne Mareva offre plusieurs appareils et produits pour traiter l’eau de la piscine avec efficacité.

On diminue le chlore

Vous pourrez trouver sur le marché des appareils qui permettent de diminuer la consommation du chlore tout en gardant une eau saine.

– Les rayons ultraviolets : un éclairage UV préalablement installé, va permettre d’éliminer les déchets organiques. Le coût de ce système reste onéreux, environ 900 euros.

– Un ozonateur : cet élément au nom original est un appareil qui peut fonctionner avec la lampe UV.

Ce produit est en réalité un gaz naturel qu’on retrouve à titre d’exemple dans les orages. Il se forme en brisant la molécule d’oxygène dans l’air. Ce traitement permet la destruction des bactéries et des germes. Il réduit les risques d’allergie et réduit la formation de chlore. Son prix est déterminé par la surface d’eau à traiter.

– L’ioniseur argent-cuivre : cet outil dégage des électrodes dans le bassin, ions de cuivre et ions d’argent. Ils détruisent les algues et réduisent considérablement la plupart des bactéries. Comptez un minimum de 300 euros pour l’appareil.

Des solutions alternatives

Certains d’entre nous ne supportent pas l’effet du chlore sur la peau ou n’apprécient simplement pas l’odeur qu’il dégage. Il existe d’autres produits qui permette la désinfection du bassin.

– Le brome est un composant naturel extrait de l’eau de mer. Il désinfecte et stérilise. Son prix reste très élevé, environ 50 euros pour 5 kg. Un investissement pour l’appareil est également à prendre en compte avec une moyenne de 2 00 euros pour les premiers prix.  

– Le sel est une alternative qui rencontre un franc succès depuis peu. Un appareil permet de déposer de façon naturelle du chlore dans l’eau. Séparant les molécules de sodium et de chlore de sel, le produit devient alors inodore et n’entame pas la sensibilité de l’épiderme. Comptez environ 80 euros de sel par saison, et environ 500 euros pour l’appareil. Pensez en revanche qu’il faudra effectuer une installation au préalable et celle-ci requiert une main d’oeuvre particulière. 

– L’oxygène actif composé de PHMB (Polymère d’Hexaméthylène Biguanide) est un produit chimique non polluant qui désinfecte et clarifie l’eau, évitant les inconvénients du chlore. Son utilisation est plus efficace dans une surface inférieure à 60 mètres carrés. L’oxygène actif est sensible aux variations de température mais offre une bonne résistance aux ultraviolets et aux fluctuations de PH. Davantage onéreux que le chlore, il présente tout de même un meilleur rapport qualité-prix. 

piscine

Caron Piscines

On redémarre la piscine

Avant de vous baigner, il est est essentiel de remettre en route les fusibles, les contacteurs, l’horloge de programmation ainsi que la pompe. Notez qu’il est important après un nettoyage complet d’attendre environ 48 heures avant le premier plongeon pour que les produits tels qu’ils soient se dissipent suffisamment dans l’eau et n’abîment pas votre peau.

Partager.

A propos de l'auteur