La fenêtre chauffante : un bijou de technologie

Les évolutions techniques sont désormais au service du bien-être au domicile. On voit depuis peu l’introduction d’un nouveau type de fenêtres sur le marché : les fenêtres chauffantes. Ce produit, en plus de sa fonction habituelle fait office de radiateur pour la maison.

fenêtre chauffante

NotreLoft

Ce nouveau genre de fenêtres assure le maintien de la chaleur à l’intérieur des pièces mais l’optimisent également !  Zoom sur une ouverture innovante.

Ce qu’il faut savoir 

Ce modèle bien que récent dans nos habitations, existe pourtant depuis plusieurs décennies et intègre les maisons exposées aux grands froids. Au Canada notamment, l’introduction du vitrage chauffant a vu le jour il y a vingt ans. Lorsque l’on prend conscience que la vitre est un élément qui perd dix fois plus de chaleur qu’un mur, l’intérêt d’une fenêtre chauffante prend tout son sens.

Comment cela fonctionne-t-il?

Le vitrage de ce type fonctionne sur le principe du « thermos », à l’identique du double vitrage. Un élément supplémentaire marque cependant la différence : une alimentation électrique.

La source de chaleur est obtenue par rayonnement. Une couche conductrice est scellée à l’intérieur des panneaux vitrés. Elle est composée de films d’oxyde métallique invisibles.

La consommation d’énergie est contrôlée, le vitrage délivre une température en fonction de la surface de la pièce.

Des avantages évidents

Ce produit apporte un confort indéniable. La chaleur diffuse est douce et permet d’éviter les courants d’air. Plus de mouvement de poussière, permettant ainsi un environnement propre dans votre intérieur pour accroitre le plaisir d’être chez soi.

Le vitrage chauffant s’adapte également à tous types de menuiserie.

Très favorables aux économies d’énergie, ces fenêtres réduisent votre consommation en électricité et gaz. On estime une réduction de la facture énergétique allant de 25 à 40%.

fenêtre chauffante

TheInspiredRoom

Quels inconvénients? 

L’aspect esthétique diffère légèrement d’une ouverture classique car le vitrage est très épais. L’allure globale paraît alors plus massive qu’avec un modèle classique.

De plus, les fenêtres chauffantes peuvent remplacer un chauffage traditionnel à condition d’avoir une surface vitrée d’au moins un tiers de celle de la pièce.

Enfin, la bête noire du modèle reste son prix. Ce type de fenêtre demande un investissement d’environ 10 000 euros pour 20 mètres carrés de vitrage. Influencé par l’effet de nouveauté, le prix d’une fenêtre chauffante sera probablement réduit d’ici quelques années.

fenêtre chauffante

MyJardin

Une utilisation maligne

L’installation de vitrages chauffants dans toute la maisonnée peut paraître dispensable. Cependant il est de plus en plus fréquent d’observer chez les particuliers son introduction dans les vérandas et piscines. Des lieux particuliers où la présence d’une chaleur constante semble primordiale. Une utilisation bien pensée avec un investissement qui se rapporte au coût d’un chauffage par le sol.

Retrouvez tous nos modèles de fenêtres.

Partager.

A propos de l'auteur