House of many worlds, la maison norvégienne construite sur le principe du clair-obscur

vue sur la cuisine depuis un exterieur eneige

House of many worlds est le surnom de cette maison. Elle se situe à Oslo, en Norvège. Elle a été appelée ainsi après la rénovation du 2 ème étage. C’est un cabinet d’architecture de la région, Austigard Arkitektur, qui s’est occupé de la remettre au goût du jour. On peut déjà apercevoir que le défi a été aisément relevé depuis l’extérieur.

l'espace de vie est baigne dans la lumiere

La rénovation a englobé toute la partie espace de vie : de la cuisine américaine jusqu’au bureau du coin salon, tout a été repensé.

On commence avec le premier monde, la table à manger :

Le coin salle à manger est immense. Il peut accueillir un grand plus de 10 convives autour de la table. Cette partie de la pièce se compose d’une grande table rectangulaire en bois, de plusieurs ouvertures vers l’extérieur (fenêtres, velux). En dessous de la fenêtre, on trouve un grand rebord que les architectes d’intérieur ont su réutiliser en grand banc.

un grand espace pour manger, moderne

Avec la cloison entre le canapé et le coin table à manger, on peut reconnaître une certaine ressemblance dans la forme avec les « Diner » américains. Le style de la pièce est ancré dans le minimaliste moderne. La tonalité du bois clair ouvre la pièce, quand les morceaux de bois repeint dans des tons foncés dessinent ses contours.

table a manger et grande fenetre

Les grandes fenêtres permettent à la pièce de baigner dans la lumière, elles offrent aussi à la maison une vue idyllique, boisée.

en dessous de la fenetre, il y a un banc qui suit la table a manger

En haut de la cuisine, on trouve étonnamment le deuxième monde, une mezzanine. On y accède par un petit escalier.

l'escalier est cache derriere une grille en metal

Depuis cette mezzanine, on a vu sur le coin « Diner » dont nous parlions précédemment. De petits grillages la séparent du reste de l’intérieur de la maison. Perché au cœur de la maison, nous pouvons laisser notre imagination s’évader. Bien que la hauteur sous plafond soit relativement faible, cette alcôve permet aisément de lire, de s’isoler, de faire une partie d’échecs, etc.

de la mezzanine on apercoit le coin table a manger

La mezzanine possède aussi un grand velux et deux lampes, qui éclairent jour comme nuit. De plus, les grillages ne font que tamiser la pièce. Ils laissent donc entrer un peu de lumière.

un petit coin mezzanine pour s'evader

Sur le même principe du banc de la table à manger, on réutilise la charpente de la maison pour s’asseoir. Idem pour les matériaux et pour les couleurs, la mezzanine ne rompt avec la décoration du salon.

Grande mezzanine avec un banc

acces a la mezzanine depuis un petit escalier

En Redescendant, on accède au 3ème monde de cette maison, la cuisine. Celle-ci est complètement ouverte vers l’espace de vie. Elle se compose d’un large plan de travail, d’équipements culinaires  et de multiples aménagements. La balancement entre clair et foncé perdure là aussi.

mezzanine cachee au-dessus de la cuisine

En plus de fournir une belle vue sur le jardin, une grande fenêtre illumine la préparation des repas. Le plan de travail, noir accentue d’ailleurs la lumière extérieure.

une cuisine avec une grande ouverture vers l'exterieur

Derrière la cuisine, on retrouve la salle à manger

table de repas rectangulaire en bois clair design

En prenant par la droite, on arrive sur le 4 ème monde, le coin salon. On retrouve au fond un grand meuble clair qui occupe tout le pan de mur. Celui-ci accueille un grand bureau et de larges rangements. Juste devant, on retrouve un grand canapé 3 places dans les tons foncés avec en face un meuble télé noir, et un poêle pour réchauffer l’espace de vie l’hiver. Les architectes ont suivi la même ligne, les mêmes codes en jouant sur la contradiction clair/obscur.

canapé 3 places à gauche et aà droite le meuble télé

la maison de loin

 

Les plans de la rénovation :
plan de la house of many worlds 2 plan de la house of many worlds 3plan de la house of many worlds

 

Photos d’Ivan Brodey & de Kaia Brænne

Partager.

A propos de l'auteur