Le fauteuil à travers les styles – Partie II – De Louis XV à Louis XVI

Cette deuxième partie est consacrée aux différents styles de fauteuil du 18e siècle. Dans la lignée du premier article concernant les origines de ce siège, nous revenons sur les influences qui ont marqué la création dans le domaine du mobilier.

De Louis XV à Louis XVI

Cette période comprend trois courants artistiques qui vont fortement marquer l’évolution de l’ameublement. Étendus sur une soixantaine d’années seulement, les styles Louis XV, Transition et Louis XVI vont pourtant influencer le domaine du mobilier jusqu’à devenir des périodes de références dans la création.

fauteuil

Am Pm

On retrouve encore aujourd’hui de nombreuses enseignes telles que Demeure et Jardin, Nayar, Am Pm ou encore Casali qui s’inspirent des modèles de ces époques. Périodes d’histoire dans lesquels des basiques intemporels vont voir le jour.

Le rococo des années 1720

Le style Louis XV, appelé aussi « rocaille » démarre dans le domaine des sièges avant d’influencer les autres secteurs artistiques. Les ébénistes dessinent des pièces d’exception et permettent la création de nouvelles techniques d’assemblage. Les fauteuils sont alors plus légers et on supprime les parties inutiles comme les barres de renfort. Ce style est caractérisé par la maîtrise totale du bois, on retrouve de réelles courbes notamment au niveau du piétement.

fauteuil

The Metropolitan Museum of Art

Influencé par la nouvelle place des femmes à la cour, le mobilier se dessine dans de petites tailles et des couleurs davantage féminines. De plus, la nature devient l’un des principaux éléments d’inspiration. Le fauteuil est courbé et l’asymétrie entre en scène. On retrouve des piétements en forme de pied de biche, des ceintures galbées et des motifs floraux. Le bronze ciselé fait son apparition pour les ornementations, et la marqueterie laisse place au frisage.

Sous Louis XV c’est l’apparition du célèbre fauteuil « Bergère« , et du dossier en « cabriolet ».  

fauteuil

Fauteuil Bergère par DEMEURE ET JARDIN

La transition

Entre les styles Louis XV et Louis XVI, le mouvement artistique Transition effectue un lien. S’inspirant de quelques éléments du courant précédent, il annonce également les nouveautés à venir sous l’impulsion d’architectes avant-gardistes. On observe à cette période une envie naissante pour un retour aux formes simples. Le style Louis XV étant très riche en ornementations certains artisans souhaitent retrouver sobriété et élégance dans l’ameublement.

Le style à la française

Le courant artistique Louis XVI prend naissance en France au tout début du règne du roi vers 1774. Il est marqué par un retour au classicisme. Ce penchant découle de plusieurs découvertes, notamment les vestiges de Pompéi (1748) qui influencent déjà le style Transition. En résulte un nouvel attrait pour l’antique et donc une opposition totale aux formes que l’on retrouve sous Louis XV. La géométrie reprend ses droits, et la rigueur devient le mot clef du mouvement.

fauteuil

Eloge de l’art

Colonnes, frontons et proportions harmonieuses sont directement inspirés du style gréco-romain. Les meubles présentent alors une apparence rectiligne, sous la forme d’éléments carrés, rectangulaires et ovales. Les ornementations suivent la même tendance en étant géométriques et parfaitement symétriques.

fauteuil

Fauteuils médaillon par GILLES NOUAILHAC

La bergère est toujours d’actualité, mais comme le veut la mode de l’époque ses lignes sont plus droites. D’autres fauteuils sont créés, notamment avec l’arrivée du dossier « en médaillon ». Les piètements des sièges permettent d’identifier le style, ils sont sous Louis XVI « cannelés ».

Notre dossier sur le fauteuil :

Retrouvez tous nos fauteuils sur Decofinder.com

Partager.

A propos de l'auteur