Le fauteuil à travers les styles – Partie I – Origine, de Louis XIII au style Régence

Le fauteuil est une pièce de mobilier qui fait partie de notre quotidien depuis des décennies. Évoluant au fil des courants artistiques, Decofinder vous propose de revenir sur les particularités de chaque époque afin d’y voir plus clair.

fauteuil

DECO PRIVE

Les origines

Le fauteuil prend naissance dans le langage français courant 17e, il succède au terme « chaise à bras ».

Dans le vocabulaire de l’ameublement, le siège se compose d’un piètement, d’une assise, d’un dossier et d’accotoirs (appelés aussi bras). Les traverses sont des renforts qui relient par exemple l’assise aux accotoirs. La ceinture quant à elle, définit le devant de l’assise.

Ces éléments qui font du fauteuil un meuble bien défini vont fortement évoluer au cours des années, marquant le tournant d’une nouvelle ère. Traditionnellement, le fauteuil est conçu artisanalement par un tapissier garnisseur.

L’évolution d’un tel siège est gage de repère dans le temps mais offre aussi une illustration des goûts et volontés de chaque période de l’histoire.

De Louis XIII au style Régence

Cette période s’étend sur une centaine d’années. Durant ces courants artistiques, l’ameublement va être bouleversé par de grands changements, nouvelles techniques de fabrication, influences étrangères et anciennes vont moduler son apparence.

Les caractéristiques du style Louis XIII

Le style Louis XIII (1610 – 1643) se dessine sous des influences espagnoles et italiennes. L’architecture est également une ligne de conduite dans le domaine de l’ameublement.

fauteuil

Antiquaire Hautefort

Les lignes sont droites et les meubles d’apparence massive. Le fauteuil est généralement fabriqué à partir de bois indigènes, comme le noyer ou le hêtre.

La particularité du fauteuil de cette époque se trouve principalement dans le piètement. Celui-ci est renforcé par ce que l’on appelle une entretoise, sa forme représente un H. Il est également tourné, et comporte parfois des moulures.

La richesse sous Louis XIV

Le mouvement artistique sous Louis XIV (1661 – 1715), est synonyme de pouvoir et de richesse. Cette époque est marquée par la présence de Charles le Brun, comme premier peintre du roi. Il   apporte au mobilier une grande influence antique. Côté forme, les créations présentent une symétrie absolue.

fauteuil

Antiquaire Hautefort

Pour les fauteuils, les dossiers sont plus hauts et légèrement penchés vers l’arrière. Les assises quant à elles s’élargissent et deviennent plus profondes. Les accotoirs s’arrondissent. Le travail du bois est davantage précis. La sculpture est plus présente sur le piètement et il arbore un design en console ou balustre. Concernant l’entretoise auparavant en H, elle change elle aussi pour revêtir une forme de X. Ce dernier élément permet de différencier très rapidement le changement de style, d’un courant à l’autre.

Les motifs tirés de l’antique, représentent des lys, feuilles d’acanthe, palmettes et guirlandes de fruits.

La galanterie du style Régence

Le style Régence (1715 – 1723) présente une finesse de plus en plus marquée. Les aristocrates sont en recherche d’intimité, une volonté qui influence grandement les nouvelles dimensions des meubles. L’esthétisme et la galanterie guident la création.

fauteuil

Galerie Belliard

Le mobilier est influencé par des domaines de création, et à cette époque particulièrement par la mode. Les robes à panier sont en vogue et apportent une modification dans la conception des accotoirs. Ces derniers sont très bas et moins longs de manière à ce que les femmes puissent s’assoir confortablement. Le dossier perd de la hauteur mais gagne en courbes. Les pieds connaissent le même élan avec une légère cambrure. On voit l’apparition de motifs sculptés sur la traverse et la disparition progressive de l’entretoise.

Notre dossier sur le fauteuil :

Trouvez votre fauteuil sur Decofinder.

Partager.

A propos de l'auteur