Le doré dans la déco: zoom sur une tendance singulière

Tout comme le cuivre, ou l’argent, le doré se place au centre de toutes les attentions quand il s’agit d’intégrer une touche originale et lumineuse au sein de la déco. Avec son aspect brillant, ce revêtement particulier apporte une touche sensuelle et chic aux différentes pièces de la maison. Zoom sur cette tendance, à consommer avec modération.

doré

Mobilier, revêtement mural, textile ou bibelot : le doré se faufile partout pour offrir aux adeptes de ce rendu brillant pleine satisfaction. Dans cet intérieur très industriel photographié par Tjitske van Leeuwen, la couleur métallique s’installe sur tous les fronts pour magnifier les lieux. Salle de séjour, cuisine ou chambre à coucher, aucune pièce n’est épargnée par cette vague de doré qui s’acclimate parfaitement aux différents objets. Luminaires et miroirs offrent un rendu particulièrement réussi à travers ce revêtement qui reflète avec efficacité la luminosité naturelle ou artificielle du lieu. Pour les meubles comme les chaises, le doré apporte un style plus ou moins industriel selon le design de l’assise. Enfin chez les textiles, cette touche booste les tissus et modernise les linges.

doré

doré

doré

doré

On préfère cependant une utilisation davantage discrète qui permet de faire ressortir certaines couleurs de la maisonnée – plutôt que la disposition démesurée de cette teinte. Plus il y en a, moins on la voit, c’est un peu le piège pas nécessairement évident à éviter, lorsque l’on apprécie une couleur ou une matière. Sachez alors que, quel que soit votre coup de coeur: sa rareté au sein de la déco ne le rendra que plus visible aux yeux de tous. Une règle d’or qui fonctionne à tous les niveaux et permet aux teintes surprenantes ou décalées de se faire une place remarquée et chic parmi la ligne esthétique harmonieuse du reste de l’intérieur.

doréCredit photos : Tjitske van leeuwen | Styling: Marianne Luning

Découvrez tous nos accessoires et objets décoratifs dorés sur Decofinder.com

Partager.

A propos de l'auteur