Comment bien choisir son matelas ?

Lors du choix d’un matelas, la question de la fermeté est primordiale car elle déterminera en grande partie la qualité de votre sommeil et devra de ce fait être adaptée à votre morphologie à moins que vous ne vouliez prendre le risque de vous réveiller avec des courbatures et un mal de dos fort désagréable.

Lit double Ka International

On pense souvent qu’un matelas ferme assurera un bon sommeil mais cette croyance est à mettre en perspective. En effet, un matelas trop souple et moelleux aura tendance à créer de véritables inconvénients. Le thorax et le bassin, parties les plus lourdes du corps, auront tendances à s’enfoncer dans le matelas plus que le reste du corps, générant un déséquilibre au niveau de la colonne vertébrale et donc des douleurs dorsales. Cependant, si le matelas est trop ferme, le corps sera soumis à des points de pressions, gênant la circulation sanguine et créant ainsi des troubles dorsaux et des raideurs musculaires.

Il s’agit donc de trouver le juste équilibre entre fermeté pour le soutien et souplesse et moelleux pour le confort. On trouve généralement trois niveaux de soutien : souple, ferme et très ferme. Attention, ces niveaux de fermeté sont indépendants de la densité du matelas. En effet, la fermeté variera selon le type de suspension du matelas (ressorts, mousse, latex, etc.) et il se peut que deux matelas d’une même densité aient des niveaux de fermeté différents. Le critère principale pour le choix de la fermeté d’un matelas sera le poids de son utilisateur. Plus sa morphologie est importante, plus le matelas devra être ferme.

Fermete du matelas

Le niveau de fermeté nécessaire indicatif peut être déterminé grâce à un rapport entre la taille et le poids du dormeur. Il n’en reste pas moins indispensable de tester le matelas. Ainsi allongez vous sur le dos quelques minutes pour voir s’y vous vous sentez à l’aise, puis passez votre main entre le bas de votre dos et le matelas : si l’écart et suffisant pour que vous y passiez votre main sans difficulté c’est que le matelas est trop ferme. Ensuite, alternez entre la position dorsale et la position latérale : si vous ressentez une difficulté à changer de position, le matelas est trop mou. Enfin, si votre coude s’enfonce lorsque vous vous reposez dessus, c’est le signe d’une trop grande souplesse.

Afin d’orienter votre choix, voici les différents rapports taille/poids et les niveaux de fermeté leur correspondant :

Matelas souple :

  • jusqu’à 1,80 m pour moins de 50 kg;
  • à partir de 1,60 m de 50 à 60 kg ;
  • à partir de 1,70 m de 60 à 70 kg ;
  • à partir de 1,80 m de 70 à 80 kg.

Matelas ferme :

  • jusqu’à 1,60 m de 50 à 60 kg ;
  • jusqu’à 1,70 m de 60 à 70 kg ;
  • de 1,50 m à 1,80 m de 70 à 80 kg ;
  • à partir de 1,60 m de 80 à 90 kg ;
  • à partir de 1,70 m de 90 à 100 kg.

Matelas très ferme :

  • jusqu’à 1,60 m de 80 à 90 kg ;
  • jusqu’à 1,70 m jusqu’à 100 kg ;
  • au-delà de 100 kg quelle que soit la taille.

Sachez que les matelas en latex offrent le choix entre 3, 5 et 7 zones de confort :

  • 3 zones de confort : le dos, la section tête/épaules et la section cuisse/pied sont différenciés. Ce confort supplémentaire par rapport à un matelas classique n’est pas le plus adapté pour les personnes dormant sur le côté.
  • 5 zones de confort : la tête, les épaules, le dos, les cuisses et les pieds sont différenciés. Cette option représente la meilleur solution pour les personnes sujettes aux maux de dos car le soutien est très bon à ce niveau.
  • 7 zones de confort : malgré un prix beaucoup plus haut que le matelas 5 zones, il est difficile de percevoir la différence entre les deux à moins d’être très sensible.

Enfin, si vous partager un matelas à deux, il faudra le choisir à deux et trouver le meilleur compromis. Certains fabricants ont mis au point des matelas dont le soutien n’est pas le même des deux côtés afin d’assurer une indépendance totale au niveau de la fermeté.

Lit double Schramm

Trouver le bon matelas sur Decofinder.com

Partager.

A propos de l'auteur