Comment bien aménager et utiliser une cave à vin

La cave à vin s’illustre de plus en plus dans nos maisons et appartements. Cet endroit qui abrite des trésors viticoles s’impose aujourd’hui comme une pièce à part entière de l’habitat. Sous terre, caché, ou entreposé à la vue de tous, l’espace qui conserve ce bout de patrimoine regorge d’une multitude d’aménagements.

cave à vin

Buzzfeed

Avant les travaux

Si vous n’avez pas de cave à vin et que vous souhaitez à tout prix vous aménager un lieu pour accueillir vos petits et grands crus, pensez à choisir avec attention l’endroit idéal.

La majorité des particuliers installent ce lieu de rangement dans un sous-sol. Il est vrai que cette partie de la maisonnée est souvent vide, inutilisée ou mal exploitée.

Si vous optez pour cette solution, notez que la température d’un tel endroit doit se situer entre 11 et 14 degrés afin que l’alcool soit conservé en bonne et due forme. Aussi, si votre sous-sol est mal isolé vous risquez des pertes de qualité l’hiver venue. Il faut également s’assurer que le sol n’est pas gorgé d’eau, et que le drainage est adéquat pour éviter les infiltrations d’eau.

Il faut noter que le vin ne supporte pas les vibrations, prenez donc soin d’aménager un endroit qui n’est pas sujet aux secousses.

Côté humidité, l’idéal est compris entre 60 et 80%. Une humidité trop élevée apportera de la moisissure, si elle est trop faible la sécheresse se fera ressentir sur le liège. Il est important qu’un bouchon reste légèrement humidifié car trop sec, il laisse passer l’oxygène et affecte la qualité du vin. Pour maintenir l’humidité, le coupe-vapeur est un élément très efficace.

En ce qui concerne la luminosité, on évite une lumière directe le vin y est très sensible. L’obscurité est le parfait allié de la cave à vin. Pour l’éclairage, on oublie les modèles qui produisent une chaleur importante ainsi que les lumières fluorescentes. Une ampoule LED sera tout aussi efficace en matière de clarté et n’entamera en rien la conservation de l’alcool.

cave

Select Immobilier

L’aménagement de ma cave, du sol au plafond

Vous l’aurez compris, la construction d’un tel espace demande quelques précautions. Dans le choix des matériaux, il faut là aussi effectuer une sélection minutieuse. On privilégie des matières qui résistent aisément à l’humidité. On évite le bois, le tissu, et les vernis odorant.

Le gypse hydrofugé est utilisé pour les salles de bains, il convient parfaitement à ce contexte. La pierre, le marbre et la céramique sont aussi des matériaux qui assurent une bonne circulation de l’air sans perdre l’atmosphère voulue dans la pièce. Ils offrent également des aspects esthétiques appréciables.

Il est préférable d’éviter les caves entièrement recouvertes de béton. Il sera difficile d’y intégrer un système de climatisation. Dans cette catégorie de revêtements, la pierre naturelle reste le meilleur choix possible mais son coût est relativement élevé. Si vous êtes un inconditionnel du bois, favorisez le cèdre.

Si vous devez repeindre, la peinture doit être au latex anti moisissure. Pensez également à choisir une teinte sombre afin de favoriser l’effet d’obscurité.

cave

Flodeau

En ce qui concerne l’isolation, elle doit être au minimum de R20. L’uréthane est fortement recommandé, car il permet de rendre les murs et le plafond hermétiques. Vous pouvez également installer des panneaux isolants rigides ou de la laine minérale. Mais pour cette dernière, il faut s’assurer qu’elle soit correctement protégée de l’humidité.

Créer un environnement sans odeur est primordiale. Les bouchons de liège étant poreux, les odeurs présentes dans la cave se transmettent facilement au vin. Il est alors judicieux dans les revêtements comme dans le mobilier de choisir des éléments sans odeur.

Pour l’aménagement d’une cave qui comprend l’isolation et la climatisation, comptez environ 5 000 euros de travaux.

cave

Julien Fernadez

L’accès à ma cave

Pour assurer une bonne étanchéité, ne négligez pas la porte d’accès à votre cave. Une porte isolée R16 minimum et munie d’un coupe-froid est conseillée. Si vous optez pour une porte vitrée, elle doit être composée d’un verre thermal traité contre les UV. Pour les caves qui se situent dans un endroit de passage, la vitre en verre trempé est également recommandée. Ce dernier éclate au lieu de casser en fragments, il est alors plus sécuritaire si vous craignez les accidents.

Quel mobilier ? 

Le produit-phare du mobilier est le casier, vous trouverez beaucoup de choix en matière de formes et de matières sur le marché.

Pour jouir d’un rangement simple et pratique, les casiers en losange sont à proscrire. Il vous sera difficile d’atteindre la bouteille voulue et les accidents seront plus fréquents qu’avec un modèle classique. De plus, le vin étant sensible au mouvement, il est préférable d’opter pour un produit qui ne nécessite pas de déplacer plusieurs bouteilles afin d’atteindre la bonne.

cave à vin

Winerack

Nous vous conseillons les casiers individuels. Les bouteilles étant mieux conservées à l’horizontale, il faut prévoir une surface conséquente pour l’installation d’un tel mobilier. Seules les bouteilles à capsule dévissable peuvent être conservées à la verticale.

Le casier peut être acheté tel quel, fait sur mesure ou par vos soins. Sa solidité et son matériau de fabrication, encore une fois sans odeur sont les éléments à ne pas négliger.

Côté style, faites-vous plaisir avant tout. La cave doit être à votre image, et conférer un lieu de plaisir où il vous sera agréable de passer.

Trouvez des idées pour votre cave à vin sur decofinder.com

Partager.

A propos de l'auteur