Bien choisir ma porte de garage

Le changement de la porte de garage nécessite de se renseigner sur les différents modèles qui sont disponibles sur le marché. Cet élément étant dans la plupart des cas, lié au reste de la maison, il est indispensable de choisir un produit de qualité.

Porte de garage

Via Dwell

Quel matériau ? 

– Aluminium ou acier : les portes en acier sont les plus répandues chez les particuliers, car elles résistent davantage aux chocs. Pour ce faire, une épaisseur de tôle d’environ 0,6 mm est préconisée, les plus fines étant de 0,4 mm. Afin d’augmenter la rigidité, les surfaces texturées et les panneaux emboutis sont conseillés.

Cependant l’acier résiste peu à la corrosion. Ce bémol vous contraindra à effectuer des retouches sur la porte afin d’éviter l’apparition de rouille. Pour contrer ce souci, les portes en acier galvanisé sont une solution intéressante.

L’aluminium ne rouille pas. Le matériau est également plus léger que l’acier. Pour une résistance aux chocs plus qualitative, prenez soin de choisir un aluminium avec une finition texturée.

porte de garage

Via Indulgy

– Le bois : matériau très esthétique, il connaît pourtant moins de succès que les autres dans les projets de nouveaux logements, à cause de son entretien régulier. Il reste un atout dans la décoration. Intemporel, le bois est une matière qui s’associe à tous types d’habitat. Isolés à l’aide de polystyrène expansé, ces modèles atteignent le plus souvent un coefficient d’isolation « R-8 ». Cette performance est faible lorsque l’on compare la qualité d’isolation d’une porte en acier qui offre un résultat deux fois plus important.

En ce qui concerne son entretien, il doit avoir lieu au minimum tous les trois ans. Préférez pour le bois un produit hydrofuge. Il permettra une protection efficace sans laisser de pellicule disgracieuse sur la couche supérieure de la porte.

porte de garage

Quel modèle?

Pour vous assurer d’avoir un produit performant, préférez des modèles qui possèdent la certification NF. Elle est délivrée par le Centre scientifique et technique du bâtiment et assure la qualité du modèle et de son mécanisme, qu’il soit manuel ou motorisé. Il existe également la certification A2P, dispensée par le Centre national de prévention et de protection. Ici, la résistance aux tentatives d’effraction est mise en avant afin de proposer des produits sécuritaires.

Pour le côté pratique, pensez à relier votre éclairage au système d’ouverture de la porte. Ainsi vous ne risquerez pas d’être dans la pénombre une fois la nuit tombée.

En termes de sécurité, la porte de garage doit être équipée d’une alarme mais également d’un système d’inversion automatique afin d’éviter les accidents. Un détecteur de mouvements vous permettra de répondre à ce souci pour éviter de venir bloquer les objets ou animaux qui se trouvent sur la trajectoire de la porte.

Il est recommandé de choisir une porte renforcée. La motorisation d’une porte de garage offre la possibilité d’immobiliser le panneau en position fermée. Sachez qu’il est aussi possible d’obtenir une sécurité renforcée avec un système mécanique à crochets. Cela empêchera le soulèvement de la porte.

Installer un portillon  

Le portillon est un accessoire utile lorsque l’on effectue des allés retours récurrents dans le garage. Pratique, il dispense l’utilisateur d’ouvrir la porte du garage à chaque passage dans ce lieu. Pour les ouvertures du portillon, trois choix sont disponibles:

– La porte sectionnelle : Ici, l’intégration du portillon est à effectuer avec minutie. Utilisé comme une porte traditionnelle, il doit être solide et fonctionnel. Favoriser un modèle à cadre fin avec quatre points de fermeture au moins.

– La porte basculante non débordante : ce modèle classique reste le plus abordable et offre une bonne qualité d’ouverture.

– La porte sectionnelle latérale : ce système est ingénieux si vous souhaitez simplement effectuer un remplacement à l’identique. Il est conseillé si vous avez une hauteur sous plafond de petite taille.

Une quincaillerie de qualité  

Pour qu’on puisse profiter d’un garage en bonne et due forme, la porte doit pouvoir être utilisée confortablement. Une facilité d’ouverte, une certaine durabilité et un mouvement silencieux sont requises pour un garage de qualité.

La quincaillerie est composée de rails, de roulettes et de ressorts. Assurez-vous que les rails aient un calibre 14, cela garantie une meilleure stabilité. À titre d’information, plus le calibre est bas plus l’acier est épais.

porte de garage

Via ArchitecturalDesigns

Les roulettes pour le mouvement de la porte peuvent être en vinyle ou acier. Le vinyle est très silencieux mais convient mieux aux portes de petites tailles. On préférera l’acier pour les portes de garage du même matériau car il apporte une meilleure résistance.

Les ressorts standards fonctionnent par torsion, ces modèles actuels sont différents du système à extension, plus ancien. Exiger la pose d’un câble d’acier à l’intérieur des ressorts permet d’obtenir une grande stabilité. Si le ressort se casse il endommagera à coup sûr votre véhicule.

porte de garage

Via Courchesne

Mon garage, une nouvelle pièce à vivre 

Si vous souhaitez changer la fonction première de votre garage pour le transformer en une pièce de vie, pensez en priorité à l’isolation. Pour ce faire, la porte doit évidemment être l’élément à modifier en premier lieu. Vous réduirez les déperditions de chaleur, et gagnerez en confort à l’arrivée des beaux jours. Choisissez des systèmes qui offrent une étanchéité à l’eau et à l’air ainsi que des parois d’une épaisseur minimale de 40 mm. Pour les ouvertures, vous pouvez sélectionner un modèle de porte qui contient des vitrages afin d’avoir une lumière naturelle dans la pièce.

Afin d’anticiper certains travaux, préférez dès votre emménagement un modèle qui pourra convenir au changement de pièce.

Partager.

A propos de l'auteur