Les 5 fauteuils les plus emblématiques, la sélection Decofinder

Il est des meubles que l’on n’oublie pas et qui, par la force d’un design intemporel deviennent des objets incontournables dans l’histoire du mobilier. Decofinder a pris soin de sélectionner cinq de ces fauteuils aussi mythiques qu’indémodables, pour le plaisir des yeux..

1. « Favela »

Fruit d’une inspiration citadine, le fauteuil Favela prend naissance au tout début des années 2000 avec comme influence les bidonvilles de Sao Paulo. Fait main, ce modèle emblématique du design représente à l’époque le renouveau du bois et l’esprit écologiste qui s’impose naturellement aux créateurs. Éditée par Edra en 2003, cette création est conçue à partir de morceaux de bois naturel, et comprend quelques variations d’un modèle à l’autre en vue d’une création entièrement manuelle. Un parti pris qui fait de chaque fauteuil une création unique.
Azure-30-Chairs-Favela-Campanas

2. « Fauteuil Barcelona »

Dessiné par l’artiste Ludwig Mies van der Rohe à qui nous devons la célèbre phrase « Less is more », le fauteuil Barcelona est une création emblématique de cet architecte et designer. Épaulé par sa compagne Lilly Reich, le duo a conçu cette pièce à l’allure minimaliste. Dotée d’une structure apparente et d’un piétement d’acier chromé poli en X, le fauteuil Barcelona est le fruit d’inspirations anciennes, notamment de la chaise pliante présente au temps des pharaons et du tabouret en forme de croix que nous avons hérité des Romains. Un subtil mélange qui a permis de donner le ton à cette création pour en faire une référence quant au mouvement moderne.

Chaisedesignbarcelona_w641h478

3. « Le fauteuil Egg » 

Imaginé pour un grand hôtel de Copenhague, le fauteuil Egg est devenu la pièce maîtresse d’une collection riche en objets cultes. Une création signée Arne Jacobsen, qui s’impose rapidement comme le produit le plus célèbre de l’artiste. Dans une volonté d’opposition, le designer a créé ce fauteuil pour venir contrecarrer les lignes droites et strictes de l’hôtel. Un duel de formes qui a permis d’offrir à ce meuble un aspect tout en arrondi et un confort sans appel.

Fauteuildesigneggjacobsen_w641h478

4. « Fauteuil Mushroom »

Conçu en 1963 par l’artiste Pierre Paulin, le fauteuil Mushroom représente plus qu’un fauteuil original, il est aussi le fruit d’une toute nouvelle technique de fabrication. Composé de trois anneaux – pour le sol, le siège et le dossier, il est maintenu par des sangles de caoutchouc puis recouvert de mousse. Cet aspect souple et arrondi présente un design sans piétement. Il fut créé dans l’optique de recevoir une housse dépourvue de couture afin d’épouser parfaitement la structure et d’offrir un meuble harmonieux jusque dans l’assemblage entre fond et forme.

Fauteuilmushroompierrepaulin_w641h478

On note alors l’utilisation quasi permanente du jersey, comme matière principale dans les créations du designer. Cette initiative en fait aujourd’hui un des fauteuils les plus célèbres de son temps, présent dans la collection permanente du MoMa de New York.

5. « Fauteuil LC3 »

Création réalisée pour l’aménagement intérieur des villas La Roche, le fauteuil LC3 entre naturellement dans la lignée des réalisations devenues intemporelles. Conçu par Le Corbusier et Charlotte Perriand et aujourd’hui disponible chez Cassina, ce fauteuil fait partie d’une riche séries de meubles, fabriqués à partir de la même structure. On retrouve un piétement apparent créé à partir de tubes d’acier chromé, et un revêtement en cuir apposé sur une forme cubique ou rectangulaire. Fidèle aux créations à succès, le fauteuil LC3 présente lui aussi un design à l’apparence minimaliste et épurée.

lc3-sofa-inspired-by-charles-le-corbusier-02_1

Comme pour beaucoup d’autres réalisations qui ont su marquer l’histoire du design, c’est finalement par cette volonté de proposer un meuble aux lignes simples, qu’un objet devient un basique intemporel.

Retrouvez tous nos fauteuils sur Decofinder.com

Partager.

A propos de l'auteur