Liste d'envies
0 produits dans votre liste d'envie

Etre informé des nouveautés Suivre

Filtre
catégorie

Tabourets et poufs - Sièges & Canapés

(1742 Produits)
Tabouret ou pouf ? 

Légers, transportables, polyvalents et d'encombrement minimum, les tabourets et les poufs connaissent un regain d'intérêt dans les intérieurs modernes. Un tabouret peut servir de table d'appoint, de c hevet ou de bout de canapé, un pouf, de coffre de rangement, de repose-pieds ou de table à jeux pour enfant. A partir de volumes simples, tabourets et poufs permettent de nombreuses variations de formes et de garnitures. Le tabouret remonte à l'antiquité, où il se présente souvent sous forme curule ou tripode. En bois brut, on le retrouve aussi bien dans le mobilier rustique de ...
1 2 3   ...   35
1 2 3   ...   35
... l'Occident que dans le mobilier ethnique d'Afrique et d'Océanie. Devenu ployant aux XVIe et XVIIe siècles, le tabouret s'ornera d'une garniture en tissu, de pieds galbés et d'entretoises. L'Art Déco va le remettre à la mode, accessoire précieux gainé de cuir : on le retrouve sous la forme de siège curule d'inspiration africaniste dans les créations luxueuses de Pierre Legrain. Le courant moderniste s'empare du tabouret pour son fonctionnalisme essentiel : mais dès 1938, le fonctionnalisme des tabourets empilables d'Alvar Aalto est tempéré par la chaleur du bois lamellé et ployé et par la grâce des formes longilignes.

Les modèles actuels sont les héritiers de ces influences diverses. A côté des tabourets empilables aux volumes simples, de nombreux modèles reprennent les lignes chantournées des anciens ployants ou les formes curvilignes des sièges curules. Si le chrome et le cuir sont toujours prisés pour les tabourets de bar, un autre courant se dessine qui met à l'honneur le bois brut, teck ou chêne massif, et les formes à peine équarries. Réduit à sa forme élémentaire de cube, le tabouret s'impose par sa présence forte et sa beauté nue.

Né sous le Second Empire, le pouf est, quant à lui, représentatif d'un goût "tapissier" qui répond à un double désir de luxe et de confort. Contemporain du crapaud ou du "confortable", il est, à l'origine, doté d'un rembourrage capitonné qui donne tout son moelleux à l'assise. Pour ajouter au luxe, le capiton lui-même se juponne de franges, de glands ou de lambrequins, afin de cacher la structure en bois des châssis.
Prisé par l'Art Déco qui le revêt de cuir ou de tissus précieux, le pouf va réapparaître dans les années 1970. Lié à une nouvelle façon de vivre au sol, il marque une rupture avec le fonctionnalisme austère, pour des formes suggestives et humoristiques : l'anti-design italien est représentatif de ce mouvement. Ainsi du pouf Sacco, anatomique, coloré et ludique, crée en 1968 par Gatti, Paolini et Teodoro.

Faisant office de repose-pieds ou de coffre de rangement, le pouf est toujours en faveur, pour les jeux infinis de formes qu'il autorise. Quatre grandes tendances se dessinent actuellement. Les poufs aux formes enveloppantes et aux couleurs vives, héritiers des années 70. Un courant baroque ou "barbare" qui ose les garnitures en fausse fourrure, les piétements en fer forgé ou animaliers, terminés par des sabots. Un courant minimaliste qui privilégie les formes simples et organiques, pliables ou gonflables, et les matériaux "pauvres". Un retour, enfin, à l'art tapissier du Second Empire, avec une palette de couleurs élargie, et une infinité de motifs et de textures : ainsi garni, le pouf redevient un accessoire luxueux.

Notre site Web utilise des cookies. En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez que nous utilisions des cookies. Pour obtenir plus d'informations sur la façon dont nous utilisons les cookies et dont nous gérons vos préférences, rendez-vous dans la rubrique. Informations sur les cookies