Liste d'envies
0 produits dans votre liste d'envie

Etre informé des nouveautés Suivre

Filtre
catégorie

Bureaux et Tables - Bureau

(1216 Produits)
Du scriptorial au meuble informatique. Après les scriptoriaux et les écritoires en usage au Moyen Âge, après les bureaux Mazarin et les grands bureaux plats du siècle de Louis XIV, le mobilier, sous la Régence, témoigne d'une recherche toujours plus grande de confort et d'intimité : bureaux et tables voient alors leurs dimensions se réduire et leurs formes s'assouplir.

Naissance de l'ergonomie . Dans la première moitié du XVIIIe siècle, les progrès de la menuiserie vont permettre de produire une grande variété de meubles à écrire, secrétaire à la Bourgogne, bureau en pente marqueté et galbé sur toutes ses ...
1 2 3   ...   25
1 2 3   ...   25
... faces, bonheur-du-jour conçu pour les femmes et qui se compose d'une table à écrire sommée d'un gradin à vantaux. L'autre grande invention des années 1760 est le bureau cylindrique créé par Jean-François Œben qui permet de dissimuler d'un seul geste les papiers qui se trouvent sur la table.

Car l'ergonomie naît au XVIIIe siècle avec le meuble à écrire : doté de mécanismes faits pour dissimuler des tiroirs à secrets, souvent pliant, multipliant caissons et gradins, le bureau est pensé pour améliorer le confort de celui qui écrit et offrir des solutions toujours plus ingénieuses pour gagner de la place ou ranger les documents. En témoigne le pupitre à écrire debout daté 1760 que l'on peut voir au musée des Arts décoratifs de Paris. Il est muni d'un abattant qui dissimule un casier, il présente deux tablettes d'entre-jambes sur lesquelles poser des documents de plus grande dimension : la tablette centrale peut se dédoubler, tandis que les roulettes permettent de le déplacer facilement. Le fonctionnalisme a-t il fait mieux depuis ?

Nouveaux bureaux, rééditions de formes anciennes. L'expansion du numérique a changé nos manières de travailler, la réduction du nombre des documents papier ne nécessite plus de hauts secrétaires et de grands bureaux directoriaux. La tendance forte est aujourd'hui aux bureaux et tables de dimension réduite, simple console ou meuble-ordinateur doté de caissons intégrés. Mais persiste un goût durable pour la grâce des tables volantes d'esprit XVIIIe, pour l'authenticité des scribans ou pour la fonctionnalisme simple du pupitre d'écolier. On trouve ainsi de nombreux bureaux de pente, des bonheur-du jour et des scribans réédités par Grange, Taillardat ou Adams Antiques. Ou encore des pupitres d'écolier modernisés par la structure et par la matière, comme ceux de la maison Strata Panels.

Vers la console de cyber-café ? Le meuble informatique a lui-même beaucoup évolué depuis dix ans. Une première tendance tend à le réduire à n'être plus qu'un support, pupitre, bout de canapé ou table cantilever capable de s'insérer dans tous les espaces, puisqu'on travaille aujourd'hui au salon, dans sa chambre et au lit. C'est donc là un retour paradoxal de l'ancien bureau portatif, le scriptorial. Parallèlement, le meuble informatique fait l'objet de véritables recherches, tant esthétiques qu'ergonomiques. Fiam Italia, avec le bureau Rialto cassettiera, donne une nouvelle noblesse et une belle transparence au meuble à caissons conçu en verre cintré. La maison danoise Small Rooms  fonde, quant à elle, ses recherches sur le gain de place et réalise des meubles d'ordinateur pour les espaces les plus exigus. Ainsi du meuble ordinateur conçu comme un secrétaire à abattant, mais plus étroit, plus haut, plus léger. Quant au meuble ordinateur I-Cyber de la maison I-Desk, il s'inspire des meubles de cyber-café et se réduit à une colonne où s'accroche l'écran et à un pupitre où se pose le clavier. Mais les couleurs vives et l'éclairage LED qui entoure le clavier d'un écrin de lumière lui donnent une nouvelle dimension décorative.  Pratique, graphique, réduit à l'essentiel, le meuble de cyber-café est donc entré dans nos appartements. 

Notre site Web utilise des cookies. En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez que nous utilisions des cookies. Pour obtenir plus d'informations sur la façon dont nous utilisons les cookies et dont nous gérons vos préférences, rendez-vous dans la rubrique. Informations sur les cookies