Notre site Web utilise des cookies. En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez que nous utilisions des cookies. Pour obtenir plus d'informations sur la façon dont nous utilisons les cookies et dont nous gérons vos préférences, rendez-vous dans la rubrique Informations sur les cookies

×

Le salon en ligne international de la décoration, du design et de l'habitat

Retrouvez les exposants des salons de la décoration

Liste d'envies

Demander la documentation Partager ma liste d'envies par email

Grand Papa Antiquites

Autrefois, Vétheuil était rattaché à Mantes par une patache qui ne s'éloignait guère, comme allure et confort, des anciennes diligences du second empire....
Ce voyage demandait bien deux heures pour franchir les douze kilomètres....
Aujourd'hui, 100 ans plus tard, vous découvrez toujours le même paysage :
Vétheuil, situé dans une boucle de la Seine bordée de falaises blanches et dominé par son église à mi-hauteur d'une colline.
Les rues et ruelles du village se poursuivent par des chemins montant sur les côteaux ou descendant vers la rive du fleuve.
Des invasions normandes à la guerre de cent ans, Vétheuil s'est inscrit dans l'histoire, tantôt sous domination anglaise, tantôt possession française.
Bertrand du Guesclin s'y est illustré par la prise du château fort, alors défendu par les troupes du prétendant au trône de France,
Charles de Navarre, en avril 1364.
Du château, il ne reste rien aujourd'hui, que quelques souterrains.


L'égise est dédiée à la Nativité de la Sainte Vierge;
la partie la plus ancienne, le choeur, est antérieur à la guerre de cent ans et aurait été construit aux frais du Roi Henri II d'Angleterre.
la construction de l'édifice se poursuivit durant les siècles suivants et l'on peut dater son achèvement du XVIe siècle(1560).
A l'intérieur, elle conserve un grand nombre d'oeuvres d'art classées : statues, tableaux et peintures murales dont celles qui évoquent
la confrérie de la Charité, instituée à Vétheuil par une bulle papale de 1583.
Elle accueillait des foules de pèlerins venant prier Notre Dame de Grâce.
Ce fort bel édifice, classé monument historique depuis 1845, est un exemple de transition entre l'art roman et le style ogival
qui séduisit Claude Monet et que l'on retrouve dans nombres de ses oeuvres.
Un ancien cimetière existait autour de l'église, mais il fut déplacé un peu plus loin, vers 1853, sur les lieux de l'ancienne léproserie;
il abrite, entre autre, la sépulture de Camille Doncieux, l'épouse de Claude Monet décédée à l'age de 32 ans, le 5 septembre 1879, à Vétheuil.
On comprend que le charme de ce site pittoresque et majestueux ait attiré de nombreux peintres et hôtes illustres qui y séjournèrent.
Parmi eux , le plus célèbre est Claude Monet qui s'installa à Vétheuil en 1878 et peignit de nombreux tableaux que l'on peut voir dans les musées du monde entier.
Sa demeure est située à la sortie du village, sur la route allant à la Roche-Guyon.
Presque au-dessus, une autre maison a abrité pendant plusieurs années Joan Mitchell, peintre américaine de renommée internationale et
Jean-Paul Riopelle, peintre canadien tout aussi célèbre.
Aujourd'hui Vétheuil attire encore des peintres, qui y vivent, qu'ils soient français comme A.Bruneaux et S.Carrré, anglais comme M.Towsey ou japonais comme S.Hasegawa.
En se promenant dans les vieilles rues de Vétheuil, vous découvrirez, rue des Fraîches Femmes, la demeure, sur l'emplacement de l'ancien château,
où vécurent les romanciers Paul et Victor Margueritte, Gabriel Voisin, César Franck.
Et également, rue de Seine, la maison où le romancier Yves Navarre passa les vacances de ses jeunes années.
Mais Vétheuil est un lieu de vie; une halte, sur la Place de la Mairie, vous permettra de découvrir toutes celles et ceux qui animent ce village aujourd'hui.
(Texte : D.Herpin-Poulenat)

Produits de Grand Papa Antiquites

ENVOYER À UN AMI