Notre site Web utilise des cookies. En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez que nous utilisions des cookies. Pour obtenir plus d'informations sur la façon dont nous utilisons les cookies et dont nous gérons vos préférences, rendez-vous dans la rubrique Informations sur les cookies

×

Le salon en ligne international de la décoration, du design et de l'habitat

Retrouvez les exposants des salons de la décoration

Liste d'envies

Demander la documentation Partager ma liste d'envies par email
produit

Piscine naturelle - Piscines / 11 produits

Qu'est-ce qu'une piscine naturelle ?


La piscine naturelle, aussi appelée piscine biologique est le plus souvent un bassin divisé en deux parties : une partie destinée à la baignade et une partie destinée à la régénération de l’eau.

Le concept est né en Allemagne et Autriche il y a plus de 20 ans. C’est la recherche d’une approche écologique et libre de tout produit chimique qui a motivé la mise en place de ce type de plan d’eau.

La piscine naturelle est bénéfique pour l’environnement mais aussi directement pour nous car elle évite d’être exposée au chlore et à d’autres produits nettoyants.

Ce type de piscines est composée de deux bassins :
 

Un bassin de baignade :

La fonction du premier bassin est de nager et de se détendre.
C'est la seule partie de la psicine ou vous circulerez, c'est aussi le seul point commun avec les piscines classiques.
 

Un bassin de regénération :

Celle du second bassin à pour rôle de nettoyer l’eau de toutes ses impuretés. 

Souvent divisé en deux parties :  Une zone d’épuration et une zone de filtration, le bassin de régénération est en général aussi profond que le celui de la  baignade.


Dans la partie filtrante des plantes, directement en contact avec l’eau de la partie baignade vont venir faire une première filtration.

La partie épurante est en contact uniquement avec l’eau de la zone de filtration. C’est dans cette zone que se concentre la majeure partie de l’activité biologique qui permettra de décomposer et minéraliser la matière organique. Les végétaux implantés dans cette partie (le plus souvent des phragmites ou roseaux) absorbent ces particules organiques pour se nourrir et se développer.

Le bassin de régénération est comblé de roches poreuses comme de la roche volcanique. Laquelle va venir favoriser le développement de bactéries régénérantes, c’est-à-dire des micro-organismes qui vont venir décomposer les matières organiques.

Grâce aux roches présentes dans cette partie, l’eau y est souvent légèrement plus chaude. Les UV permettent aussi une meilleure destruction des pathogènes.

 L’eau est ainsi débarrassée des impuretés et ressort claire, limpide comme de l’eau de roche.

Pour faire circuler l’eau entre les différents bassins et la zone de la piscine biologique, il est souvent recommandé d’installer des pompes et des cascades. Les premières vont venir forcer le passage d’une partie de la piscine naturelle à l’autre tandis que les secondes permettent une meilleure oxygénation de l’eau qui améliorera les performances de la partie régénérant (les bactéries et les plantes ont besoin d’oxygène). On évite ainsi que l’eau ne croupisse ce qui favoriserait le développement d’algues et bactéries qui rendraient la piscine impropre à la nage.

 

Avantages de la piscine naturelle

  1. La propreté de l’eau ne nécessite l’ajout d’aucun produit chimique ou polluant.
  2. Elle nécessite peu d’entretien, un nettoyage en profondeur par an pour retirer les feuilles mortes et autres dépôts.
  3. Il n y a pas de taxe sur les piscines naturelles (alors qu’il y en a sur les piscines chlorées)

Inconvénients de la piscine biologique

  1. S’il existe des exceptions, il faut généralement prévoir beaucoup d’espace. La taille du bassin régénérant doit être égale à celle du bassin de baignade. De cette surface  plus importante l’eau s’y évapore plus rapidement.
  2. L’utilisation de crèmes solaires chimiques y est déconseillée car elles peuvent dérégler le biotope de la piscine naturelle. Il faut donc favoriser les crèmes minérales (plus chères).
  3. L’eau du bassin ne peut pas être chauffée et ne doit pas dépasser les  24-25 degrés, température au-delà de laquelle le développement de bactéries indésirables est accru.


Pour conclure, la piscine naturelle est une tendance bienvenue qui revient en fait à créer un petit étang chez soi. Une zone ou l’équilibre écologique est sensible au moindre changement mais qui a l’avantage d’être belle et de parfaitement s’intégrer à l’espace extérieur.

La demande croissante pour ce type de piscines fait que de plus en plus de constructeurs s’adaptent à cette tendance :  Biotop, Bionova ou Piscinelle. Ces mêmes entreprises font preuve de créativité pour proposer des lignes contemporaines et offrir à ceux qui n’aiment pas le côté «  étang » une véritable alternative en construisant des piscines naturelles design !

Le Mag : Piscine naturelle - Piscines

ENVOYER À UN AMI