Notre site Web utilise des cookies. En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez que nous utilisions des cookies. Pour obtenir plus d'informations sur la façon dont nous utilisons les cookies et dont nous gérons vos préférences, rendez-vous dans la rubrique Informations sur les cookies

×

Le salon en ligne international de la décoration, du design et de l'habitat

Retrouvez les exposants des salons de la décoration

Liste d'envies

Demander la documentation Partager ma liste d'envies par email
produit

Film anti-chaleur - Films

Les principales propriétés d'un film solaire sont : 1) RENVOYER LA CHALEUR SOLAIRE VERS L'EXTERIEUR. Cette propriété et se mesure par la valeur Rejet des infrarouges (I.R.). Un film qui a un rejet de 80 % d'I.R aura un bon impact sur l'ambiance thermique des espaces qu'il protégera. Par contre un film avec un rejet de 10 à 40 % d'I.R. n'aura aucune incidence sensible sur les espaces protégés. Pour qu'un film solaire commence à avoir une incidence significative sur l'environnement thermique et où sur la diminution de la consommation d'énergie des climatiseurs il faut qu'il ait un rejet d'I R. d'au moins 60 %. 2) REDUIRE LES EBLOUISSEMENTS. Cette propriété se mesure par la valeur Réduction des éblouissements. Quand elle est de 80 % cela veut dire qu'il n'y a que 20 % de lumière visible qui passe à travers le film. Ce n'est pas pour autant que vous vous retrouvez dans une cave! En effet le soleil est une « ampoule » de 100 000 lux. (Le lux peut être assimilé à la lumière d'une bougie répartie sur 1 m²). Aussi quand cette lumière est filtrée à 80 % il passe encore 20 000 lux. Ce qui reste tout de même extrêmement important quand on sait qu'une lumière confortable pour l'oeil humain se situe entre 400 et 1000 lux. 3) ABSORBER LES ULTRAVIOLETS. Bien qu'il ne soit pas le seul facteur en cause, le rayonnement ultraviolet du soleil est la principale cause des décolorations. Tentures, rideaux, meubles, cuir, moquette, tableaux, peuvent être sévèrement endommagés par une exposition lumineuse trop importante. La valeur qui mesure la protection contre les UVs est L'ABSORPTION UV. Elle est généralement de 99 %. Il est en effet nécessaire que les polyesters dont sont constitués des films soient protégés contre les UVs pour qu'eux-mêmes ne se détériorent pas sous le rayonnement UV. Attention ! Une absorption de 99 % des UVs n'est pas assimilable à un mur de parpaing en ce qui concerne la protection contre la lumière! Il y a d'autres phénomènes physiques autres que le rayonnement UV à l'origine des décolorations. Notamment les hautes températures et l'humidité. 4) SÉCURISER LE VERRE. Le verre est un matériau de construction remarquable. Mais il est particulièrement fragile et aussi particulièrement dangereux quand il se brise. Le fait de coller un film polyester sur un verre augmente d'une part, sa résistance au choc et d'autre part, en cas de rupture cela permet de retenir les éclats de verre pour qui ne volent pas en tous sens. Les caractéristiques qui permettent de mesurer l'aptitude des films à sécuriser le vitrage sont : - L'épaisseur du film. Pour les films solaires elle est généralement de 40 microns. C'est trop faible pour pouvoir parler de sécurisation significative de vitrage. Pour qu'un film puisse être considéré de « sécurité » il faut qu'il fasse au minimum 100 microns d'épaisseur. - La pression d'initiation à la rupture. C'est la pression qu'il faut exercer sur le film pour voir apparaître un point de déchirure. Elle peut varier de 540 kilos/cm² jusqu'à deux tonnes/ cm². - La force de pelage de la colle. La performance d'un film de sécurité est bien sûr liée à son épaisseur mais aussi à la qualité de sa colle qui se mesure par la «force de pelage».

Le Mag : Film anti-chaleur - Films

ENVOYER À UN AMI