Notre site Web utilise des cookies. En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez que nous utilisions des cookies. Pour obtenir plus d'informations sur la façon dont nous utilisons les cookies et dont nous gérons vos préférences, rendez-vous dans la rubrique Informations sur les cookies

×

Le salon en ligne international de la décoration, du design et de l'habitat

Liste d'envies

Demander la documentation Partager ma liste d'envies par email
produit

Cuisine Accessoires - Panier à salade

Nos ancêtres qui mangeaient des herbes ont très vite senti le besoin de les laver et de les égoutter. L'histoire de l'essoreuse à salade suit donc celle du raffinement dans l'alimentation de l'homme. Les premiers paniers à salade inventés étaient en osier ou en jonc tressé, tout comme d'ailleurs les grandes cages tirées par des chevaux servant à transporter les prisonniers et surnommées «paniers à salade». D'abord le fil de fer... C'est vers 1828 qu'on s'est mis à fabriquer les premiers paniers à salade en fil de fer. Celui-ci est bouclé, tressé, étoilé sans aucune soudure et vient vite détrôner son ancêtre végétal. Et c'est vers la fin de ce siècle qu'apparaîtra l'essoreuse à salade en tôle munie d'une ficelle et fonctionnant selon le principe de la toupie. Alors que pour cette innovation un simple geste de tirer sur la ficelle ou de tourner une manivelle permet d'extraire l'eau des laitues, dans le cas du panier en fil de fer, il fallait agiter le bras en tournant comme un moulinet, puis terminer en secouant le panier jusqu'à ce que plus une goutte ne s'échappe. On trouve aujourd'hui sur le marché des rééditions des anciens paniers à salade en fil de fer. On les utilise maintenant comme de beaux objets dans lesquels on mettra ses fruits et ses légumes de saison sur le comptoir de la cuisine. Dans les années soixante nous est venue une version souple du panier à salade, fabriqué en mailles souples, ce panier devait lui aussi être secoué à bout de bras. ... Puis vinrent le plastique, la couleur et enfin l'inox Elle est apparue dans les années 80 l'essoreuse en plastique et en deux modèles : avec la ficelle ou avec une poignée moulinet intégrée dans un couvercle. Le mécanisme fait tourner à vive allure la cuve intérieure en forme de passoire. C'est la force centrifuge qui débarrasse les feuilles de salade de l'eau. Enfin, aujourd'hui, on trouve sur le marché la Rolls des paniers à salade : un modèle avec ficelle, très fonctionnel dont le panier externe est en acier inoxydable.

ENVOYER À UN AMI