Porcelaine : l’histoire d’un savoir-faire ancestral

Dans le vaste domaine des accessoires de table, la porcelaine a depuis plusieurs années, une place de choix. Avec un aspect fin, une couleur pure et éclatante, ce matériau prisé des enseignes de vaisselle est un basique intemporel. Afin d’en découvrir l’histoire et les caractéristiques, Decofinder revient sur cette matière symbolique, en explications et en images.

porcelaineRaynaud

En quoi cela consiste-t-il ? 

La porcelaine est une céramique fabriquée à partir de plusieurs éléments spécifiques. Généralement utilisée dans les arts de la table, cette matière raffinée obtient un vif succès et intègre toutes les maisons pour devenir gage de qualité et d’élégance autour de la table. Réalisée à partir d’un assemblage et d’une cuisson particulière, elle est disponible dans deux aspects, distincts par leur mode de fabrication.

porcelaineHering Berlin

La porcelaine dure est ce que l’on considère comme la « véritable » porcelaine. Elle est faite à partir d’un mélange de kaolin, de quartz et de feldspath. Le kaolin qui n’est autre qu’une argile blanche, est l’élément principal de cette composition. Lorsqu’il n’est pas utilisé, on le remplace et la matière obtenue donne lieu à une porcelaine dite tendre.

Le contexte historique

C’est en premier lieu en Chine, que cette céramique singulière apparaît pour la première fois, grâce à la découverte d’un gisement important de kaolin. La technique de fabrication d’objets en porcelaine atteindra la perfection courant XIIe siècle pour ce pays, avant que ce savoir-faire ne s’exporte dans le monde entier.

porcelaineStudio Laura Straber

En Europe, la France et l’Angleterre – entre autres, tentent de reproduire cet art en utilisant un substitut au kaolin. La porcelaine tendre fait alors sont apparition et malgré une qualité moins fine, on assiste à une véritable effervescence de créations dans le domaine des arts de la table. Découverte en 1709 par Johann Friedrich Bottger, la formule de la porcelaine dure à base de kaolin ne s’introduira en France qu’à partir de 1767 par le biais de la manufacture de Sèvres.

histoire de la porcelaineMoser

Brute ou vernie

La porcelaine peut être présentée sous deux aspects, émaillée ou laissée telle quelle. L’émaillage de cette dernière s’effectue à l’aide de pigments métalliques, qui une fois chauffés vont apporter à l’objet une couche brillante protectrice. Le biscuit quant à lui désigne la porcelaine qui n’est pas vernie, elle sera alors cuite deux fois sans l’ajout ce revêtement singulier.

Le petit plus

Il arrive fréquemment d’observer des décors peints à la main sur des pièces de porcelaine. Motifs de la faune ou de la flore, éléments abstraits ou figuratifs, les modes évoluent au fil des courants artistiques pour offrir à la céramique symboles et couleurs, afin de l’agrémenter avec subtilité.

porcelaineRaynaud

Les créations d’aujourd’hui

Devenue une matière réputée et populaire, la porcelaine s’étend à présent dans bien des domaines, à commencer par la vaisselle. Assiettes, bols, service à thé, ou simples contenants sont fabriqués à partir de ce matériau et déclinés en une large palette de formes. On retrouve de nombreuses enseignes spécialisées dans la réalisation de produit à partir de porcelaine, telles que RaynaudMoser, ou Dibbern.

histoire de la porcelaineDibbern

Retrouvez toute notre vaisselle en porcelaine sur Decofinder.com

Partager.

A propos de l'auteur